veauxNDLLes Pays-Bas abattent plus de 1,5 Mio de veaux/an, dont la moitié provient de la production laitière néerlandais et l’autre d’importations, pour la plus grande part en provenance d’Allemagne, l’autre grand producteur de lait européen.

Il y a environ 1 600 engraisseurs de veaux aux Pays-Bas (130 seulement en Allemagne) dont 60 % sont sous contrats avec l’industrie de la viande, et 40 % d’indépendants. Les 2/3 produisent de la viande de veau, et 1/3 de la viande bovine jeune.

L’entreprise néerlandaise qui domine ce secteur est VanDrie Group, avec un chiffre d’affaires de de 2 Mrds €. Les Pays-Bas détiennent 31% du marché européen, mais seulement 10 % de la viande est consommée aux Pays-Bas, contre 90 % de viande exportée, surtout vers l’Italie, la France, l’Allemagne et, de manière croissante, vers la Chine et les USA.

Lire la suite...

tönnies 2Et pourtant, on a du mal à penser que les récentes rumeurs n’ont aucun fondement. Et les démentis répétés de Clemens Tönnies ne dissipent pas le trouble, quand ils n’y ajoutent pas.

On rappelle que Tönnies est un groupe allemand d’abattage et de négoce des viandes qui compte 16 500 salariés et réalise un chiffre d’affaires de 7,3 Mrds €.

Il représente environ 30% du marché allemand, un peu plus. En cas de vente, les acquéreurs potentiels ne pourraient se situer que dans la catégorie des Tyson Foods USA, JBS Brésil, ou WH Group Chine, les grands leaders mondiaux. Aucun d’entre eux ne déclare quoi que ce soit sur le sujet

Lire la suite...

chine etalAccrochez-vous ! En ce moment il faut payer là-bas 252 € pour acheter un porcelet de 20 kg, et 315 € pour les 25 kg. C’est 4 fois plus cher qu’avant la peste porcine africaine !

La seconde vague de peste porcine africaine entraine une très forte mortalité des porcelets qui provoque logiquement une forte pénurie de porcs gras.

Pour un porc de 120 kg, on paye 465N € les porcs sont rares et chers 465 € pour un porc de 120 kg, soit 3,87 euro/kg vif !

Les observateurs du marché chinois en concluent que le cheptel porcin ne s’est pas redressé au niveau d’avant PPA, contrairement à ce qui avait été dit officiellement.

Certains analystes affirment maintenant que plusieurs vagues de PPA ont fait perdre à la Chine entre 7 et 8 Mio de porcs. Avec pour conséquences que le pays va rester encore longtemps tributaire d’importations élevées de viande de porc.

Ce qui n’empêche pas les officiels chinois de continuer à affirmer imperturbablement que le cheptel porcin sera, en milieu d’année, au niveau d’avant la PPA. Mais cette fois, plus personne ne les croit. AM

crimée eauL’approvisionnement en eau de la presqu’ile pose de plus en plus de problèmes à la Russie, qui l’a annexée en février 2014.

En ce mois de mars, la Russie fêtera à nouveau le « retour » de la presqu’île de Crimée en Russie. Ce territoire de l’Ukraine a été « ge-anschlusst » il y a 7 ans maintenant et Poutine va mettre en avant la construction de l’autoroute de Tawrida et le pont de Kretsch. Mais c'est le manque d’eau qui est dramatique pour la population de Crimée. C’est aussi un risque de guerre.

A cause du blocage d’approvisionnement à partir du territoire ukrainien - Kiev a fermé en 2014, après l’annexion, le canal de Nord-Crimée – et à cause du manque de précipitations, la presqu’île risque de se dessécher. Le président de la République de Crimée, Sergei Aksjonov, a ordonné d’économiser l’eau devenue précieuse.

Lire la suite...

Articles classés

Rédacteur en chef

francois landrieu

François Landrieu

Fondateur de Socopag

Visiteurs en ligne

Nous avons 856 invités et aucun membre en ligne