klockner 7Le budget du ministère de l’alimentation et de l’agriculture fédéral allemand est prévu pour 2021 à 7,7Mrds €, selon le projet que doit prochainement présenter le gouvernement et la ministre Julia Klöckner (CDU) devant le Parlement. Il augmente de +643 Mio €, soit environ +8%, par rapport au budget 2020. C’est le budget le plus élevé depuis la réunification allemande.

Le budget des participations aux assurances sociales agricoles est prévu à 4,2 Mrds €, celui des financements communs avec les Länder, le GAK, pour l’amélioration des structures agricole et la protection côtière s’élèvera à 1,2 Mrd €. Par ailleurs 450 Mio € sont prévus pour la protection des forêts, et 200 Mio € pour la transformation des étables et l’amélioration du bien-être animal dans les porcheries.

Ndlr : le budget du ministère français de l’Agriculture est de 4,8 Mrds € cette année… soit à peine 55% de ce budget allemand.

enfervertC’est beau, c’est rigolo, c’est très bobo ces nouveaux immeubles complétement végétalisés. Mais c’est invivable. Demandez aux locataires chinois des 8 grandes tours, 30 étages chacune, construites à Chengdu il y a deux ans. Les investisseurs se sont rués sur ces immeubles censés refléter les aspirations de la classe moyenne et aisée de cette ville chinoise.

Las… Il n’y a à ce jour que 10 appartements occupés, par des familles qui jurent leurs grands dieux chinois qu’on ne les y prendra plus. C’est que toute cette végétation attire en permanence des nuées de mouches, moustiques, insectes divers qui fort légitimement se sentent bien mieux au frais dans les branches et dans les feuilles que sur le béton un peu rude et toujours trop froid ou trop chaud. On ne va quand même pas vaporiser du DDT tous les jours!

Laissés à l’abandon, les arbustes et plantes diverses installés sur les balcons inoccupés prolifèrent et s’étendent sans contrôle. Du coup, logements et balcons s’ensauvagent sauvagement.

Pourquoi rapportons-nous cette mince anecdote ? On ne sait pas, ça peut servir un jour, quand il faudra modérer les ardeurs de certains insectologues politiques... AM

besnier 3Le groupe français dirigé par Emmanuel Besnier (50 ans aujourd’hui !) vient de racheter une partie des activités fromagères de Kraft Heinz-USA (CA 1,8 Mrd $), et passe devant Nestlé en première position du classement mondial.

Le prix annoncé est de 3,2 Mrds $. Le deal sera définitivement conclu début 2021après vérifications et obtention des autorisations nécessaires.

Lactalis reprend les usines de Tulare (CA), Walton (NY) et Wasau (Wi) avec 750 salariés qui passeront à Lactalis. Ces productions fromagères ont contribué pour 1,8 Mrd $ au chiffre d’affaires net de Kraft Heinz.

Ce groupe continue à se concentrer sur des marques considérées comme à plus grandes perspectives de développement.

Le groupe français continue de son côté ses achats : une quinzaine de reprises en 2018 et en 2019 la repise des activité yaourts aux USA de la laiterie privée allemande Ehrmann.

Dans le dernier classement de Rabobank, Lactalis était déjà proche de Nestlé avec un chiffre d’affaire de 21 Mrds $ contre 22,1 Mrds $ pour Nestlé.
Lactalis annonce un CA de 18 MD €, réalisé dans 94 pays avec 80.000 emplois, dont 15.000 en France. AM

landvolkbewegungNoir avec charrue blanche et glaive rouge, ce lugubre drapeau brandi dans les récentes manifestations agricoles allemandes a mis en émoi les politiques et les organisations professionnelles d'Outre-Rhin.

Condamnations et désaveux ont vivement rejeté toute « radicalisation » en agriculture. Ces drapeaux étaient déjà apparus de façon plus ou moins éparse lors de manifestations agricoles récentes.

Mais que certains manifestants l'aient hissé à Coblence, le 4 septembre dernier lors de la réunion des informelle des ministres européens de l’Agriculture, a fait déborder les vases de l’indignation. Il y a de quoi…

A quoi ce emblème fait-il référence ? Il est apparu en 1927/1928 dans le mouvement dit «Landvolk Bewegung » en Schleswig-Holstein, comme symbole du combat de ce mouvement qui se revendiquait comme fortement nationaliste.

Lire la suite...