agriall 1Les services statistiques fédéraux ont présenté cette semaine à Wiesbaden les résultats du recensement agricole de 2020.

Depuis le recensement de 2010, le nombre d’exploitations a diminué de -12% à 263 500.

La surface agricole utile est restée quasi constante avec une diminution de -1 % à 16,6 Mio ha.

La moyenne de surface par exploitation est de 63 ha soit +13 % par rapport il y a dix ans quand cette moyenne était de 56 ha. 14% des exploitations travaillent 62 % de la surface agricole utile.

Les dimensions des exploitations de l’Est allemand, stagnent ou reculent légèrement, mais 86 % des exploitations de cette région exploitent plus de 100 ha.

Le nombre total d’exploitations de plus de 100 ha a augmenté de 4 500 depuis 2010 et s’élève désormais au total de 38 100. On constate que 14 % des exploitations exploitent 62 % de la SAU allemande. Mais la restructuration ralentit, car entre 2016 et 2020 le nombre d’exploitations a reculé de 3000 et l’augmentation de surface par exploitation n’était que de 0,6 ha, contre une diminution de 4 000 en nombre entre 2010 et 2016, et une augmentation moyenne de 0,8 ha par exploitation.

En élevage, on constate une diminution des cheptels totaux, avec un recul plus important du nombre d’exploitations d’élevage, ce qui se traduit par une augmentation moyenne des cheptels par exploitation. Le nombre d’élevages de porcs a diminué de - 47 % en une décennie, le cheptel total a diminué de - 4 %, mais la moyenne du nombre de porcs par élevage est passée de 459 en 2010 à 827 en 2020. 

La spécialisation a encore avancé : 10 000 élevages exclusivement de volailles tenaient 70 % du cheptel total. La même tendance se voit en porcs où 14 200 élevages spécialisés porcs tenaient 72 % du cheptel porcin total.

Pour les bovins, les stabulations libres ont continué à s’étendre de 75 % à 85 % en une décennie. Il n’y avait plus en 2020 que 10 % d’étables entravées dont 52% en combinaison avec la pâture. 

En 2020 on a compté 26 400 exploitations en bio, soit 10 % du nombre total d’exploitations. Ce nombre a augmenté de + 9 900 unités ou de +60 % depuis 2010. Les bios exploitent 1,6 Mio ha, surface qui est passée de 5,6% à 9,6 % de la SAU.

Les élevages bios ont augmenté en 10 ans de + 43 % à 17 500, soit 10 % du nombre des élevages (8 % en bovins, 5 % en volailles et un peu moins de 1 % en porcs).

Il y avait au terme du recensement 936 900 actifs en agriculture soit -13 % par rapport à 2010 ; 463 100 personnes étaient des actifs familiaux. Il y avait en outre en agriculture 239 300 salariés et 271500 saisonniers. AM

Articles classés

Rédacteur en chef

francois landrieu

François Landrieu

Fondateur de Socopag

Visiteurs en ligne

Nous avons 184 invités et aucun membre en ligne