italieproduits 2Stefano Vaccari (57ans), président du CRFA (Recherches agricoles et analyses agro-économiques),  attire l’attention sur la baisse de la production agricole de son pays depuis le début de ce siècle.

Par exemple : 290.000 t de tomates et 578.000 t de pommes de terre en moins, par comparaison avec la période 2000/2002.

Selon ses déclarations au journal économique « Il Sole 24 Ore », la production agricole, sans les productions animales, les vins et les huiles, a baissé dans la période 2020/2022 à une moyenne de 273 Mio t, soit 9% de moins que dans les années 2000 à 2002.

Pour le blé dur et le blé tendre, ainsi que pour le maïs, elle a été de 5 miot inférieure à celle d’il y a 20 ans.  Dans le même temps, les raisins de table ont diminué de -20%, les pêches de -30 % et les poires de -50%.

wojciechowski

Janusz Wojciechowski, le Commissaire à l’Agriculture, ne brille pas en ce moment par ses initiatives face à la  crise agricole européenne.

Pis : il va disant que tout cela n’est pas de son ressort et que lui personnellement n’est pas coupable de ce qui se passe aujourd’hui, puisque ni le Green Deal ni Farm to Fork ne sont actuellement appliqués!

De toute façon, ajoute-t-il sensa vergogna, pour plusieurs dispositions de ces programmes, il n’est pas compétent. Par exemple ni la renaturation ni la diminution de l’utilisation des produits de traitement ne sont de sa compétence.

Pas glorieux de sa part, tout ça ! Qui ne fait que durcir la mise en cause de sa compétence, celle de son désintérêt pour l’agriculture au profit de son engagement dans le débat politique en Pologne. Et encore ne cite-t-on pas, par charité chrétienne, les jugements très brutaux émis à son encontre en interne à Bruxelles et dans les milieux politiques européens.

berlin 2024La Semaine Verte de Berlin aura lieu du vendredi 19 au dimanche 28 janvier, et les conséquences des manifestations des derniers jours font peser beaucoup d’insécurités sur les programmes prévus.

Les leaders de ces manifestations demandent instamment au président Scholz de revenir sur ses projets de taxation du fuel agricole.

A noter qu’ils sont maintenant soutenus par plusieurs présidents de Länder, de la majorité CDU mais également du SPD.

Les organisateurs de Grüne Woche sont maintenant dans l’insécurité concernant la fréquentation, et craignent également des risques de dérapages dans la violence.

Cela s’est déjà vu avec le blocage de Habeck, le vice-chancelier Vert et ministre de l’Economie, sur un bac du Nord de l’Allemagne – il est vrai que cette action a été  immédiatement dénoncée par toutes les organisations agricoles qui y ont détecté l’influence de radicaux d’extrême droite.

Nul doute cependant que cette Semaine Verte berlinoise sera encore plus bruyante que d’habitude. Car ceux qui l’utilisent systématiquement pour clamer leur « satiété » (wir sind satt) d’une l’agriculture et d’une politique agricole actuelles, ne vont pas manquer de s’appuyer sur toutes ces manifestations.

votesagriLes paysans sont d’extrême-droite et votent massivement pour l’Afd !

C’est une rumeur et une accusation qui circulent régulièrement, et encore plus en ce moment alors que se multiplient  des manifestations contre la suppression de l’aide au diesel agricole et contestant la politique de la coalition gouvernementale actuelle SPD/Verts/FDP.  

Mais c’est faux. Il suffit pour s’en convaincre de se référer aux excellentes analyses allemandes des votes récents, en particulier de la dernière consultation législative générale pour le Bundestag.

Le spectre politique en agriculture est varié, comme dans d’autres professions et avec des accents particuliers. En fait, les agriculteurs votent moins AfD que la moyenne des électeurs dans toutes les autres catégories professionnelles.

Il est vrai que l’AfD cherche constamment à s’implanter dans ce secteur électoral en se faisant passer pour de braves conservateurs qui seraient les seuls à encore s’intéresser à l’agriculture, et en gommant toute déclaration à caractère raciste et de violence, ou tout symbole contestable de forces du passé comme les drapeaux noirs.

Le tableau ci-dessus montre que les agriculteurs (Landwirte) restent massivement (45%) favorables à la CDU (chrétiens-démocrates), quand leur vote Afd se limite à 8% alors que la moyenne nationale est à 10,3%.

Plus d'articles...

Articles classés

Rédacteur en chef

francois landrieu

François Landrieu

Fondateur de Socopag

Visiteurs en ligne

Il y a 1152 invités et aucun membre en ligne