asperges 4Les Allemands adorent les asperges et en font grande consommation le printemps venu. Tant et tant que la production nationale n’y suffit plus, et de moins en moins. Il faut donc importer.

L’année dernière 19.300 tonnes d’asperges ont été achetées à l’extérieur, dont 28% en Grèce, 27% en Espagne, 18% en Italie, 9% au Mexique et même 7% au Pérou.

La statistique ne cite pas la France, ce qui est plutôt rassurant : l’asperge de Vineuil, ça ne se partage pas, et il en manque déjà pour les vrais amateurs que nous sommes.

(Ndlr: question de fond, que boire avec les asperges? Certains disent : de l'eau, que de l'eau!  Un petit verre de sauvignon de Touraine bien frais, ça fait pourtant pas de mal...).

Les exportations allemandes sont très modestes, 3.200 t  en 2023.

La surface mise en production des aspergeries allemandes en 2023 ont atteint 30 400 ha, ce qui constitue un niveau assez bas et ils continuent à diminuer. La récolte a été l’an passé de 112.000 t d’asperges.

La Basse Saxe est le Land le  plus producteur avec 55 800 t, suivie du Brandebourg 22 200 t, et de la Rhénanie du Nord-Westphalie avec 20 800 t. En dépit de ces chiffres médiocres, l’asperge demeure le premier légume allemand de plein champ, devant les 15.000 ha d’oignons, et les 13 500 ha de carottes. Les asperges bios ont légèrement augmenté à 1.700 ha en 2023. AM

Articles classés

Rédacteur en chef

francois landrieu

François Landrieu

Fondateur de Socopag

Visiteurs en ligne

Il y a 1220 invités et aucun membre en ligne