ABCDLes profits du Top 5 des géants mondiaux du commerce des produits agricoles ont énormément augmenté ces dernières années. ADM, Bunge, Cargill, COFCO et Louis Dreyfus Company, en abrégé ABCCD, ont triplé leurs bénéfices en trois ans selon SOMO Recherches Amsterdam.

Ils ont une position de monopole dans les marchés mondiaux de produits alimentaires de base.

Les scientifiques Vincent Kiezebrink et Maarten Hietland se disent convaincus dans leur dernier rapport que ces positions ont des conséquences importantes sur les prix, les couts, et l’inflation.

Les bénéfices des Cinq ont augmenté en 2021 et 2022  à un niveau jamais atteint, et semblent rester à ce niveau pour 2023. Ils se sont constitués dans une période de prix alimentaires élevés, et de variations importantes des cours sur les marchés agricoles.

 

De 2016 à 2020, les bénéfices des commerçants de matière brute agricole étaient relativement stables. Depuis 2021, ils augmentent de manière importante, avec pour conséquences la relance de l’inflation et des augmentations de coûts de l’alimentation  

Quatre causes de ces augmentations sont indiquées, qui permettent aux Big Five de maximiser leurs profits :

- la première est leur position de monopoles. Ils ont le contrôle sur les marchés d’importations et d’exportations les plus importants, et dominent le commerce global d’importantes matières premières agricoles, en étant solidement installés  dans la chaine globale d’approvisionnement.  

- de plus ils ne sont pas uniquement concurrents, mais travaillent souvent ensemble à divers niveaux. Cela facilite la fixation des prix pour les matières premières agricoles. Ces marchés sont très fortement concentrés et facilitent la constitution de cartels. 

- la troisième caractéristique est leur contrôle de l’offre. Avec leurs grandes capacités de stockage et leurs possibilités de prendre des positions bien informées sur des marchés financiers non régulés, ces commerçants peuvent influencer  des systèmes alimentaires instables et en tirer profit.

- la quatrième cause est l’intégration verticale. Les matières premières agricoles ont pris des positions clés dans la chaine globale d’approvisionnement. Les grands de ce commerce mondial ont un réseau dense de fournisseurs, de moyens de stockage, de transformateurs et de transporteurs dans tous les pays producteurs d’aliments importants du monde. Cela permet aux Cinq d’utiliser à leur avantage des informations précieuses sur les marchés.

En arrière-plan de cet entassement de pouvoirs, les chercheurs sont convaincus que les gouvernements devraient mieux  protéger les petites structures et les consommateurs, et mieux veiller à la stabilité et la sécurité du système alimentaire mondial. AM

Articles classés

Rédacteur en chef

francois landrieu

François Landrieu

Fondateur de Socopag

Visiteurs en ligne

Il y a 1132 invités et aucun membre en ligne