merkel 18Ça n’arrive pas tous les jours : Didier Guillaume a été soutenu par 16 de ses collègues ministres du Conseil agricole pour demander aux chefs d’Etat et de gouvernement de refuser les baisses du budget agricole à partir de 2020.

La ministre allemande Julia Klöckner est d’accord avec cette position, mais ne peut pas la soutenir. Pourquoi donc ? Brexit ? Grande coalition allemande ? Inquiétudes économiques berlinoise ? Soyons clairs : c’est à cause des positions de la chancelière Merkel !

Rappelons que Julia Klöckner, ministre allemande de l’Agriculture, avait adressé une lettre au ministre des Affaires étrangère Heiko Mas (SPD), pour protester contre le maintien de la position gouvernementale à 1 % du PIB de la contribution étatique au budget européen, malgré les engagements pris dans le contrat de gouvernement de la grande coalition. AM

Lire la suite...

moissbatautoElle a été utilisée pour la première fois dans la pratique, sans conducteur, en récolte d’orge, aux Pays-Bas. La machine a été mise au point en un temps record par HuizingHarvet/Agrobotix en coopération avec e.Farmer, spécialiste de software et de hardware pour une agriculture de précision.

C’est une machine très compacte, de 3,5 tonnes, avec une barre de coupe de 2 mètres, et un silo de 1,5 m3. Elle a une capacité de récoltes de 0,6 ha à l’heure. Elle avance sur chenilles pour ménager les sols.

Elle peut être surveillée et reprise en pilotage par un smartphone et des applis. 

L’engin actuel est destiné à réunir suffisamment de données pratiques pour des développements à venir. Les réalisateurs développent d’autres systèmes autonomes, notamment pour les traitements phytosanitaires. AM

manifRFALes « croix vertes » ne suffisent plus pour calmer les agriculteurs. Cette initiative, qui a eu du succès, venait déjà d’un groupe d’agriculteurs réunis autour d’un blogueur connu sous le pseudo de « Bauer Willi ».

Un autre groupe constitué sur Facebook, dénommé « Landschafft Verbindung », prépare une démonstration de force pour le 12 octobre devant les bâtiments du ministère de l’agriculture à Bonn, avec notamment un vaste convoi de tracteurs. Ce groupe réunirait déjà quelque 10 000 agriculteurs dans toute l’Allemagne. 

L’un des organisateurs, Thomas Andersen du Schleswig-Holstein, appelle à la manifestation en disant : "Nous voulons être audibles, que la télé et les média s’intéressent à nous, nous voulons voir des tracteurs sur les routes, nous voulons faire pression. Mais avec nous, il n’ y aura pas de pailles allumées, ni de pneus, ni de lisier devant les bâtiments administratifs".

Lire la suite...

manifsPBCroix vertes d'un  côté, manifs massives de tracteurs de l'autre: rien ne va plus en Allemagne et aux Pays Bas. Et des deux cotés, on se demande si les manifestations de mauvaise humeur resteront à ce niveau modéré, ou si une explosion doit être redoutée.

Dans les deux cas, un détonateur connu, et précis, a fonctionné.
- En Allemagne c’est le « paquet toxique » annoncé par le gouvernement, fait de transferts de crédits à partir des aides directes vers les programmes environnementaux, des labels de bien-être animal, et de programme de protection des insectes avec suppression programmée du glyphosate.
- Au Pays- Bas c’est l’annonce par un parti politique au gouvernement de l’obligation de réduire encore de moitié les cheptels néerlandais, et de passer à une économie agricole dite « circulaire » pour, accessoirement, libérer des surfaces pour l’habitat !

Lire la suite...

Articles classés

Rédacteur en chef

francois landrieu

François Landrieu

Fondateur de Socopag

Visiteurs en ligne

Nous avons 1407 invités et aucun membre en ligne