troisministresCi-contre et de g.à dr. les ministres Svenja Schulze (SPD-Environnement), Anja Karliczek (CDU-Recherche), Julia Klöckner (CDU-Agriculture)

Le gouvernement allemand vient de décider d’un « paquet agricole », à présenter au Bundestag et qui a provoqué une levée de boucliers de la part de toutes les organisations politiques et professionnelles. Notamment du DBV – mais la CDU-CSU ne ménage pas non plus ses critiques. Il est vrai que ce «paquet toxique» comme dit le DBV,  contient à peu près tous les points de friction actuels entre ministères d’une part et entre gouvernement et professionnels d’autre part.

Commençons par la réorientation de fonds du 1er pilier PAC au 2e pilier, qui passera de 4,5 % à 6 % en 2020, dernière année du programme budgétaire pluriannuel européen en cours. Il s’agira de 75 Mio €, soit 4,5 €/ha, et c’est plus que ce que Klöckner envisageait.

Lire la suite...

geneditingIl faut absolument utiliser les nouvelles techniques de génie génétique, dit le dernier rapport spécial sur l’agriculture du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat. Tiens, c’est bizarre, on en n’a pas entendu beaucoup parler…

La population humaine augmente, mais il n’y a pas plus de terres pour la nourrir. L’agriculture mondiale doit produire plus, sans utiliser plus de terres, et en même temps émettre moins de gaz à effet de serre.

Comment faire ? Le GIEC (en anglais IPCC) propose de multiples mesures. Elles vont du changement dans l’alimentation jusqu’à la sélection de plantes mieux adaptées, y compris grâce au génome Editing.

Ce rapport a été adopté par 195 pays membre du Conseil, et s’adresse surtout aux décideurs politiques. Le rapport est l’œuvre de 107 scientifiques venant de 52 pays, qui ont utilisé plus de 7 000 publications scientifiques.

Lire la suite...

vuckovieLe remaniement ministériel intervenu récemment en Croatie nous intéresse car la Croatie sera le 1er janvier 2020 et pour six mois présidente du Conseil européen. La nouvelle ministre de l’agriculture de Croatie sera donc à cette date la présidente du Conseil des ministres de l’agriculture de l’UE. 

Marija Vuckovic a 45 ans et est devenue ministre de l’agriculture par la décision du chef du gouvernement Andrej Plenkovié, élu en 2016. Elle succède à Tomislav Tolusié qui ne fait plus partie du gouvernement.
Marija Vučković fait partie l’Union Démocratique Croate, majoritaire à Zagreb et qui siège au Parlement européen avec le PPE. Elle est économiste de formation, a été de 2009 à 20016 la vice-préfète de Dubrovnik, puis en 2016 secrétaire d’Etat à l’agriculture de Croatie. Elle est la première femme à la tête de ce ministère depuis l’indépendance de la Croatie et la disparition de la Yougoslavie en 1991. Rappelons que la Croatie a rejoint l'Union européenne le 1er juillet 2013. AM

bellanovaLa sénatrice d’Emilie-Romagne, membre du Parti Démocrate, a été nommée le 4 septembre ministre des Politiques agricoles, alimentaires et forestières dans le nouveau gouvernement italien formé par Giuseppe Conte. Elle a 61 ans (née le 17 aout 1958) et vient des Pouilles. Elle succède à Gian Marco Centinaio, de la Ligue du Nord.

Cette syndicaliste a défendu à Brindisi les droits des saisonniers agricoles mal payés. Elle a ensuite travaillé dans une organisation syndicale pour travailleurs de l’industrie alimentaire, puis a rejoint la Confédération générale Italienne du Travail.
A partir de 2006 elle a siégé à Rome comme députée. En 2014, elle a été nommée sous-secrétaire aux Politiques du travail du gouvernement Renzi. En 2016, elle est nommée vice-ministre du Développement économique. En 2018, elle a été élue sénatrice dans la circonscription d’Emilie-Romagne.

Le nouveau gouvernement de Guiseppe Conti change d’attitude par rapport à l’UE. Il est nettement plus pro-européen, et ne veut plus provoquer Bruxelles en augmentant l’endettement de l’Etat italien. AM

Lire la suite...