ukraine bateauLe Brave Commander lesté de ses 23.000 tonnes de blé a été le premier cargo à quitter Odessa le 16 août, et depuis cette date plusieurs bateaux ont été chargés sur les rives de la mer Noire.

Pour quelles destinations, finalement ? Il semble que l’Ethiopie ait été la première à avoir été servie.

Mais contrairement à ce qu’on annonçait, les destinations principales des blés et maïs ukrainiens livrés cet été n’ont pas été les pays africains, mais en majorité la Turquie ainsi que différents des acheteurs des Etats européens.

Sur 36 cargos, 16 ont ainsi été destinés à des acheteurs turcs, Ankara tirant manifestement profit de sa position centrale et très ambigüe dans le conflit ukrainien, refusant de sanctionner économiquement la Russie et livrant en même temps des drones très offensifs à l’armée de Kiev. C’est à coup sûr un résultat qui s’inscrit au bénéfice du président turc Erdogan, à quelques mois d’une élection difficile pour lui.

Lire la suite...

chine secheLes services chinois de météorologie ont annoncé à la mi-août que dans au moins 244 villes à travers le pays, la température dépasserait les 40 °, et les 37 ° dans 402 autres villes.

La Chine subit une sécheresse extrême, beaucoup de fleuves et de rivières sont à sec, et d’importants dégâts en agriculture et dans l’industrie sont annoncés.

Le pays connait une alarme dite « jaune » (sic…), c’est-à-dire de sécheresse, la première depuis 9 ans, et au niveau le plus élevé dans le système de prévisions chinois.

Selon les médias, 66 voies d’eau des 34 circonscriptions de la province de Chongqing, dans le sud-ouest de la Chine, sont à sec. La province Sichuan, également dans le sud-ouest, souffre depuis des semaines sous une vague de chaleur qui devait durer jusqu’à fin aout.

Lire la suite...

kraftwerkeC’est une belle et originale réalisation, cette centrale électrique NK.

En fait, c’est un réseau de 14 000 installations diverses de biogaz, de panneaux solaires et d’éoliennes, avec une production de poids sur le marché, plus de 10 000 Mégawatts.

Ce réseau de 1400 sites de production décentralisés d’énergies renouvelables est piloté par la start-up Next Kraftwerke.

Certes, l’électricité renouvelable dépend du vent, du soleil ou de l’eau et subit des variations de production. NK doit faire face à ces variations grâce à un réseau d’installations variées et elle est capable de réagir avec souplesse au marché de l’électricité. Son siège principal est à Cologne et elle emploie environ 190 salariés.

Lire la suite...

statEn mai 2022, il y avait en Allemagne 22,29 Mio de porcs, soit le nombre le plus bas depuis 1990, en recul de près de -15 % rien que par rapport à 2020.

Le recul du cheptel total est récent, alors que le recul du nombre d’élevage dure depuis plus d’une décennie.

Actuellement il y a 17 900 élevages de porcs, soit -46 % par rapport à 2010. Par contre le nombre de porcs par élevage est maintenant en moyenne de 1 245, chiffre en augmentation de +56 % par rapport à 2010.

Mais après  des décennies de croissance, le chiffre de pointe de 1278  porcs en moyenne par élevage, datant de 2020, n’est plus totalement  atteint.

Autre signe de malaise : l’échec du programme ITW, conçu dans le but du bien être animal. 

Les éleveurs de porcs reçoivent en ce moment de la part d’abatteurs de plus en plus de dénonciations de leurs contrats ITW, car la demande en viandes certifiée ITW est faible.

Lire la suite...

Articles classés

Rédacteur en chef

francois landrieu

François Landrieu

Fondateur de Socopag

Visiteurs en ligne

Nous avons 240 invités et aucun membre en ligne