viande ersatz25 fois plus néfaste à l’environnement que la viande des élevages classiques : le bilan environnemental de la viande de laboratoire (photo) est fortement mis en cause dans une étude récente de l’Université de Californie. Pour les auteurs, les études antérieures qui créditaient la viande de laboratoire d’un bilan favorable étaient « beaucoup trop positives ».

Les scientifiques californiens ont pris en considération la totalité du procédé de fabrication, ce qui n’a pas été fait dans d’autres études passées. Ils ont analysé les besoins d’énergie de toutes les étapes nécessaires à la fabrication.

En particulier c’est la production et la purification du liquide de nourrissage dans lequel la viande artificielle doit se développer qui tirent les bilans environnementaux vers le bas.

crisp 2On connait maintenant les propositions que la Commission européenne se prépare à faire officiellement en juillet, concernant les plantes obtenues par génie génétique. En un mot : les plantes obtenues avec le « ciseau génétique » Crispr ne seront plus considérées comme OGM.

Après trois ans de consultations et de délibérations, la proposition est sur la table. Pour toutes les plantes sans introduction de matériel génétique extérieur à leur espèce, il n’y aurait plus que quelques petites règles particulières.

Quelques jours avant que la Commission ne présente son projet de loi, celui-ci a fuité - ce qui est devenu classique en UE ! Rien n’est définitivement arrêté, mais il est peu probable que ce projet soit encore substantiellement modifié. La direction est claire, les contraintes pour les plantes éditées seront significativement allégées.

lindnerLe ministre allemand des Finances va tailler dans les dépenses.

D’abord, une remarque générale sur la politique de la coalition au pouvoir actuellement à Berlin.

Elle approvisionne de plus en plus le populisme politique de droite, y compris dans les campagnes et dans l’agriculture, avec ses querelles publiques multiples entre SPD, et surtout entre Verts et libéraux associés au gouvernement.

Elle montre qu’il n’y a pas véritablement de ligne politique claire, mais des positions tactiques, qui mettent les électeurs dans l’insécurité et elle en pousse beaucoup vers le populisme. Le populisme en politique consiste surtout à proposer des solutions simplistes aux problèmes complexes, et à préconiser un remplacement radical de ceux « de là-haut ».

porcsUELe recul des abattages pour le premier trimestre de cette année est de -7,7% par rapport à la même période de l’an passé.

Cette baisse est générale, presque tous les pays participant à ce mouvement.

L’offre de porcs à abattre plus retenue, et des stocks faibles de viandes porcines laissent prévoir une poursuit favorable de l’évolution des prix.

De janvier à mars, il y a eu 57,05 Mio d’abattages de porcs en UE, soit 4,77 Mio de moins, ou -7,7 % par rapport à la même période de l’année passée.

La production de viandes de porcs est avec 5,42 Mio t également à 7,7 % en dessous du niveau de l’année passée.  Ce niveau était de 10,9 % inférieur à celui du premier trimestre 2021.

Articles classés

Rédacteur en chef

francois landrieu

François Landrieu

Fondateur de Socopag

Visiteurs en ligne

Il y a 343 invités et aucun membre en ligne