Un projet danois veut transformer des moules en aliments pour porc et volailles.

moules2L’idée des chercheurs danois est encore plus complexe qu’il n’y parait. Ils veulent faire diminuer, par des élevages de moules, les excédents d’éléments fertilisants présents dans les eaux côtières. Les moules, par leur action de filtration des eaux, accumulent ces éléments qui sont ensuite transformés en aliments protéique pour les porcs et les volailles. Et une nouvelle source de protéines pour l’agriculture est ainsi trouvée…

Le projet de l’Université Technique danoise (DTU) a été financé par le Fonds national pour les innovations avec une dotation 2,8 mio €. Il prévoit notamment de créer des élevages de moules à proximité des côtes, pour filtrer l’eau de mer. La nourriture des moules étant constituée d’algues, elles fixent une partie des éléments fertilisants que les eaux intérieures apportent en mer.

Les moules accumulent et transforment ces éléments qui vont devenir ensuite de l’aliment pour la production porcine et avicole.
Cela doit, selon l’Université, non seulement purifier l’eau des côtes, mais également permettre un retour du phosphore dans les circuits de production.

 Cette méthode de production entièrement biologique et durable livrera en plus, des protéines dont les élevages ont un urgent besoin, sans faire appel à des surfaces agricole ou à des importations.

Articles classés

Rédacteur en chef

francois landrieu

François Landrieu

Fondateur de Socopag

Visiteurs en ligne

Nous avons 170 invités et aucun membre en ligne