Fractale naturelle, ses efflorescences se disposent selon la suite de Fibronacci.

romanescoLe romanesco est cultivé de longue date en Italie, qui en est encore le producteur principal, mais il a émigré depuis longtemps dans d’autre pays.

Ce chou-fleur est construit « mathématiquement ». Les petites tourelles sont des copies de la grande. Chaque tourelle est une spirale dont on observe que le nombre de celles qui sont orientées dans le sens des aiguilles d’une montre et le nombre de celles qui sont orientées dans le sens inverse des aiguilles constituent deux nombres de la suite de Fibonacci.

Cette spirale de Fibonacci est une suite de chiffres qui font en sorte que jamais une tourelle du légume ne soit à la verticale au-dessus d’une autre. La plante utilise ainsi au maximum le potentiel de lumière. La disposition des bourgeons floraux en spirales régulières illustre les lois de la phyllotaxie. De plus sa géométrie autosimilaire fait qu'il est souvent cité comme un exemple de fractale naturelle.

Mathématiques : La suite de Fibonacci est une suite d'entiers dans laquelle chaque terme est la somme des deux termes qui le précèdent. Elle commence généralement par les termes 0 et 1 (parfois 1 et 1) et ses premiers termes sont donc : 0, 1, 1, 2, 3, 5, 8, 13, 21, etc.

Articles classés

Rédacteur en chef

francois landrieu

François Landrieu

Fondateur de Socopag

Visiteurs en ligne

Nous avons 96 invités et aucun membre en ligne