Trump relancera-t-il la guerre tarifaire ?

trumpLe problème des importations de viandes hormonées américaines est à nouveau au premier plan, et dans un climat politique des relations UE-USA pour le moins incertain. A partir du 1er mars des tarifs pénalisants, jusqu’à 100 % doivent frapper les importations de motos européennes de 50 à 500 cm3. Mais on risque maintenant des tarifs de rétorsion sur la viande et sur d’autres produits alimentaires.

La question des viandes hormonées oppose depuis longtemps les USA et l’UE, mais avec avec l’administration américaine actuelle elle pourrait s’enflammer à nouveau très rapidement.
Rappelons qu’en 1988 l’UE avait interdit l’entrée aux viandes hormonées américaines. Washington avait réagi avec des droits de douanes pénalisants, par exemple sur des fromages français. En 2009 il y a eu un accord entre Bruxelles et les USA, et l’UE a autorisé l’importation d’un contingent de viandes non hormonée, libre de droits, de 45 000 t.

Mais l’industrie US de la viande, saisissant l’opportunité politique que représente l’élection de Donald Trump, relance le dossier et dans une pétition récente se plaint que ce contingent d’importations ne compense pas de manière satisfaisante les pertes subies du fait de l’embargo européen sur les viandes hormonées.

Le chargé américain des négociations commerciales a publié une liste de produits d’importation susceptibles d’être pénalisés. Elle comprend plus de 80 lignes tarifaires, essentiellement des produits agroalimentaires. Le 15 février des auditions publiques auront lieu à Washington. Tous les intéressés avaient la possibilité de présenter leur prise de position et de demander pour être auditionnés.

Que fera ensuite l’imprévisible Mr Trump, qui peut voir là l’occasion d’une belle démonstration de signature de décret, sous l’œil des caméras, entouré de son staf rose et blond ?

Articles classés

Rédacteur en chef

francois landrieu

François Landrieu

Fondateur de Socopag

Visiteurs en ligne

Nous avons 132 invités et aucun membre en ligne