X5 2Le groupe X5, leader russe de la distribution alimentaire, doit renter à la maison et abandonner les positions boursières prises sur les places occidentales.

Notamment la holding d’Amsterdam est rapatriée, X5 obéissant ainsi  aux dispositions prises par Poutine en passant totalement sous contrôle russe

La guerre en Ukraine produit ses conséquences sur les structures légales du distributeur qui fait en Russie 14,6 % de la distribution alimentaire, dont la holding d’Amsterdam était cotée à la City, mais dont le management était basé à Moscou.

Il sera difficile aux co-participants de faire valoir leurs droits à Moscou et il est probable qu’ils perdent leurs parts. La négociation en bourse de Moscou été stoppée.

Le groupe X5 est contrôlé par l’oligarque Michail Fridman qui vivait à Londres et qui est revenu en Russie après avoir essayé en vain d’éviter les sanctions des USA, de l’UE et de Grande-Bretagne.

X5 a été mise le mois dernier par le Kremlin sur la liste des organismes économiques indispensables, avec deux autres sociétés de l’entourage Fridman, ce qui justifierait le retrait des droits dans la holding néerlandaise.

Le chiffre d’affaire de X5 avec ses 23 780 points de vente était en 2023 de 31,1 Mds €, en augmentation de +20,8 %, mais avec des résultats beaucoup plus étroits, aux environs de 0,80 Mrd €, quand on doit prendre en compte la médiocre valeur du rouble. AM

Articles classés

Rédacteur en chef

francois landrieu

François Landrieu

Fondateur de Socopag

Visiteurs en ligne

Il y a 955 invités et aucun membre en ligne