alsafiLe désert de Rub al-Chali, en Arabie saoudite, est l’une des régions du monde les plus hostiles à la vie humaine, un désert de 780.000 km².

C’est pourtant là que se trouve l’un des plus grands élevages laitiers du monde, Al Safi Farm, avec quelque 50 000 vaches laitières, dans des étables de 500 mètres avec 1500 vaches chacune, et sous des températures extérieures de 55 °.

Les vaches sont traites 4 fois par jour par des robots de traite et donnent en moyenne 40 litres de lait/jour pour un total allant jusqu’à 800 000 litre/jour. L’alimentation du bétail est importée à partir du monde entier.

On ne peut pas cultiver de fourrages, pour ne pas dérégler encore plus le régime des eaux. La Farm utilise 1300 t de fourrage/jour, comprenant du foin et des cornflakes des USA. 

Ali Safi créée au siècle dernier est devenue la plus grande laiterie du pays et l’une de plus grandes de monde. L’Arabie Saoudite est devenue  exportatrice de produits alimentaires, en céréales, légumes, fruits, et aussi en produits laitiers.

Mais les eaux souterraines diminuent, et on ne voit pas combien de temps encore un tel type d’élevage pourra persister. L’agriculture saoudienne utilise énormément d’eau, puisée maintenant à 2 km de profondeur.

Elle sort à 70 °, il faut d’abord abaisser à une température constante de 27 ° avec force ventilateurs et brumisateurs. Il faut 100 litres d’eau par litre de lait, soit 80 Mio de litres d’eau par jour. Même si le pays dispose d’énormes réserves d’eau, l’agriculture intensive et la population croissante font baisser la nappe phréatique de 6 mètres par an depuis des années, selon l’ONU.

Comme il pleut peu, elles ne se rechargent plus et beaucoup de régions du pays ont atteint un niveau critique que les chercheurs considèrent comme un point de bascule définitif. AM

Articles classés

Rédacteur en chef

francois landrieu

François Landrieu

Fondateur de Socopag

Visiteurs en ligne

Il y a 1089 invités et aucun membre en ligne