dollar recolteLes revenus des farmers américains vont augmenter cette année de près de +20 %. Ils seront au plus haut niveau depuis 2013, aussi bien en productions végétales qu’animales. Et pourtant, les subventions de l’Etat ont diminué au cours de la même période.

Quant à l’augmentation des coûts de production, elle sera surtout effective en 2022, quand l’actuelle envolée des cours des matières premières se fera pleinement sentir.

L‘augmentation du revenu reflète essentiellement l’augmentation des prix du maïs, du soja, du blé, des poulets, des bovins et des porcs.

Les subventions du gouvernement vont atteindre en 2021 environ 27,3 Mrds $, soit -18,5 Mrds $ ou - 40,4 % par rapport à 2020. Les recettes de maïs, de blé et de soja seront en augmentation de +36 %, presque exclusivement à travers les prix.

Le revenu net de cette année serait, avec 116,3 Mrds $, presque le double de celui de 2016, qui avait pâti d’un effondrement des prix. Les recettes totales vont atteindre prévisionnellement une augmentation de +35,4 Mrds $, ou +17,9 % à 233 Mrds $.

Les recettes du maïs, du blé, et du soja, augmentent ensemble cette année, de +35,3 Mrds $ ou de +36,4 %. Les recettes totales de productions animales augmentent de 29,3 Mrds $, ou de +17,7 % au total de 194,3 Mrds $.

Les subventions agricoles directes sont estimées pour l’année 2021 en diminution de 27,2 Mrds $, soit -18,5 Mrds $, ou -40,4 % par rapport à 2020. La plus grande part de ce recul est due à la diminution des paiements pour catastrophes, dues à la pandémie et à la fermeture de programmes de soutien des marchés.

Les prix des intrants agricoles ont beaucoup augmenté ces derniers mois, ce qui augmentera les nécessités de crédits, et diminuera la marge des farmers. Les couts totaux augmenteront prévisionnellement de +29,8 Mrds $ cette année, soit +8,3 %, à 387,6 Mrds $. L’augmentation a lieu pour toutes les catégories de dépenses mais surtout pour l’alimentation des animaux.

Le revenu agricole devrait baisser fortement en 2022 avec la fin des aides pandémie, et alors que l’augmentation des couts persistera. Les analystes prévoient une diminution des prix en 2022, ce qui réduira les recettes des récoltes et des produits d’élevages. L’USDA procèdera le 4/2/2022 à une première estimation des revenus agricoles pour la nouvelle année.

L’endettement du secteur agricole aura augmenté en cette année de +3,9 % au nominal de 454,1 Mrds $, surtout en raison de la hausse du taux d’interet des prêts immobiliers. Le reste de l’endettement reste stable cette année. Le nombre d’insolvabilités baissera.

Mais ce sont surtout les prix du foncier qui augmentent, de +15 % en moyenne dans les Plaines : +28 % en Iowa, +26 % en Minnesota et +23 % en South Dakota. Les prix agricoles augmentés et les taux d’intérêt historiquement bas de la période récente ont fortement encouragé les achats de foncier.
.

Articles classés

Rédacteur en chef

francois landrieu

François Landrieu

Fondateur de Socopag

Visiteurs en ligne

Nous avons 77 invités et aucun membre en ligne