lambert Christiane Lambert, présidente de la FNSEA et présidente actuelle du COPA, a une nouvelle préoccupation : l’organisation agricole tchèque APF CR a officialisé sa démission de l’organisation européenne, après 16 ans de participation.

Les représentants tchèques estiment que les intérêts des petites exploitations et des exploitations familiales ne sont pas suffisamment représentés par le COPA.

Ce qui aurait réellement déterminé cette décision est l’absence de volonté du COPA de discuter des évolutions structurelles négatives dans l’agriculture tchèque.

Les Tchèques affirment que pendant deux ans, ils auraient essayé en vain d’avoir des discussions directes avec le COPA concernant les aides directes et d’autres éléments de la réforme PAC. Le COPA aurait pris des décisions quasi automatiques, sans évaluation et sans discussion.

Selon l’organisation tchèque, le COPA aurait aussi adressé une lettre au Premier ministre Andreij Babis (67 ans) pour lui demander de s’opposer à Bruxelles au plafonnement des aides directes. COPA déclare par ailleurs ne défendre que les intérêts de ses membres, or APF CR n’était absolument pas en accord avec ces méthodes et décisions prises. Cette organisation tchèque demande donc qui influence le COPA. APF CR en arrive à la conclusion que le COPA ne défend pas tous les intérêts de ses membres, et que ses priorités sont influencées d’un autre côté.

On ajoutera que la structure de l’agriculture tchèque est assez particulière en Europe. La taille moyenne des exploitations y est plus élevée, en culture comme en élevage, et ces grosses exploitations sont souvent managées par des fonds financiers. On sait par ailleurs que le chef du gouvernement tchèque est accusé par Bruxelles de conflit d’intérêts concernant les aides payées à l’agro holding Agrofert.

Les déclarations d’APF CR sont contestées. D’autres membres tchèques du COPA ne sont pas d’accord. Le COPA estime qu’il y a eu suffisamment de possibilités de participer aux discussions démocratiques en son sein. Les discussions sur le plafonnement des aides y ont duré plus d’une année, mais APF CR n’y a pas participé.

Articles classés

Rédacteur en chef

francois landrieu

François Landrieu

Fondateur de Socopag

Visiteurs en ligne

Nous avons 194 invités et aucun membre en ligne