BVRMCette nouvelle organisation du paysage agricole allemand veut défendre à l’avenir les intérêts des éleveurs de vaches allaitantes, des éleveurs de taurillons et des éleveurs de génisses. Il n’existait pas jusqu’à présent d’organisation de ce type pour toute l’Allemagne, et les producteurs de viandes bovines se sentaient insuffisamment représentés et défendus.

Les promoteurs Mathias Lambers et Fokke Stöver déclarent que cette création ne se fait pas en opposition avec le DBV, avec lequel ils ont d’ailleurs longuement discuté. Mais le BVRM veut un regard plus concentré sur la production de viandes bovines

Ils considèrent en effet que les intérêts des engraisseurs allemands de bovins très mal défendus actuellement. Ils souhaitent que cette nouvelle organisation soit présente dans toutes les grandes commissions qui travaillent actuellement sur l’avenir de l’agriculture, pour défendre les éleveurs et leurs productions.

L’organisation se fixe également comme objectifs d’améliorer l’image de la viande bovine en Allemagne, par des campagnes d’informations faisant mieux connaitre les standards élevés selon lesquels elle est produite, et de discuter avec les metteurs en marché des rémunérations des producteurs.

Articles classés

Rédacteur en chef

francois landrieu

François Landrieu

Fondateur de Socopag

Visiteurs en ligne

Nous avons 208 invités et aucun membre en ligne