brinkhausA l’approche du départ d’Angela Merkel, on s’agite beaucoup dans les rangs de la CDU/CSU. La vérité oblige à dire que les actuels et officiels candidats à la succession, MM. Lascht et Söder, ne déchainent pas l’enthousiasme des députés de base chrétiens-démocrates. 

C’est même le contraire : tout ce qu’ils ont fait ou dit dans la période récente est qualifié par eux de «profondément décevant », rapporte la presse.

On peut se demander s’il n’y a pas derrière cette agitation la main agissante du clan Merkel.

Et voici qu’un nom a surgi, celui de Ralph Brinkhaus. Il est né en 1968 et a donc 52 ans, il est président du groupe parlementaire CDU/CSU au Bundestag, élu et réélu dans la circonscription de Gütersloh, en Rhénanie Westphalie. C’est un économiste, universitaire de Hohenheim, et conseiller fiscal avant d’être député.

Il passe chez les députés de base pour l’homme politique suffisamment charismatique pour devenir chancelier. On est peut-être devant une surprise. Le tout est de savoir si Ralph Brinkhaus souhaite lui-même s’engager vraiment dans cette compétition difficile. Les paris sont ouverts.

A FEA, nous mettrions bien une petite pièce sur le coup, disons à 4 contre 1, pour rester raisonnable… AM

Articles classés

Rédacteur en chef

francois landrieu

François Landrieu

Fondateur de Socopag

Visiteurs en ligne

Nous avons 127 invités et aucun membre en ligne