Ngozi

Les USA de Biden, après le veto de Trump, ont finalement donné leur feu vert, et la nomination formelle par les 164 pays membres ne pose plus de problèmes. La Nigériane sera donc pour les 4 années à venir, nouvelle Directrice générale de l’OMC. Elle devra tenter de combler les trop nombreux fossés qui se sont creusées ces dernières années. 

Elle est la première femme à la tête de l’organisation. Mme Okonjo-Iweala est née en 1954 au Nigéria. En 1973, elle part pour les Etats Unis où elle fait de brillantes études d’économie, à l’université de Harvard notamment et au MIT.

Elle a ensuite intégré les services de la Banque Mondiale à Washington. De 2003 à 2006 elle était ministre des Finances du Nigéria, puis une nouvelle fois entre 2011 et 2015.

Le président Jo Biden a donc retiré le veto des USA, et la Corée du Sud, fidèle alliée des USA, a de son côté retiré sa candidate, Mme Yoo Myung-hee, de sorte que l’assemblée générale de l’OMC pourra confirmer son mandat. Son origine africaine et son expérience des organisations internationales ont convaincu les Etats membres de l’OMC .

Articles classés

Rédacteur en chef

francois landrieu

François Landrieu

Fondateur de Socopag

Visiteurs en ligne

Nous avons 242 invités et aucun membre en ligne