mullerLe groupe laitier privé dirigé par Theo Müller (82 ans), Unternehmensgruppe Theo Müller (UTM), est en train de reprendre les activités laitières de FrieslandCampina en Allemagne.

Le chiffre d’affaires du groupe en sera augmenté de quelque 1 Mrd €, et son poids sur le marché allemand va croitre d’autant.

Cette reprise complète des activités allemandes de FrieslandCampina n’a pas encore été rendue publique car l’information des personnels est en cours.

Le géant laitier coopératif néerlandais, FrieslandCampina solde, après des décennies, un investissement difficile dès le départ.

La laiterie bavaroise reprend trois usines laitières à Cologne, Heilbronn et Schefflenz, ainsi que les marques Landliebe, Tuffi et Südmilch. L’année dernière, FrieslandCampina Allemagne a encore réalisé un chiffre d’affaires proche de 1 Mrd €. Mais ce chiffre était en recul constant depuis plusieurs années, et les programmes d’économie ont succédé les uns aux autres.


Rappelons que Campina, seule à l’époque, avait pénétré sur le marché allemand au milieu des années 90 en reprenant la laiterie Südmilch de Stuttgart et, peu de temps après, la laiterie de Cologne/Wuppertal. Südmilch a péri avec la construction de la laiterie géante de Leppersdorf, qui a déjà été reprise par Theo Müller (UTM).
La croissance du groupe UTM était surtout assurée ces dernières années par son engagement au Royaume Uni. La nouvelle acquisition va renforcer son poids sur le marché allemand avec un chiffre d’affaires de plus de 7 Mrds €.

Articles classés

Rédacteur en chef

francois landrieu

François Landrieu

Fondateur de Socopag

Visiteurs en ligne

Nous avons 460 invités et aucun membre en ligne