morganUne nomination pour le moins énigmatique au gouvernement allemand : Annalena Baerbock, la ministre Verte des Affaires étrangères, vient de désigner Jennifer Morgan, actuelle présidente de Greenpeace International comme «chargée de la politique du climat », en attendant qu’elle obtienne très vite la nationalité allemande, qui lui permettra immédiatement de devenir secrétaire d’Etat au ministère des Affaires étrangères.

L’activiste américaine Jennifer Morgan (51 ans), est actuellement présidente de Greenpeace.International. A partir du 1er mars elle représentera l’Allemagne dans les négociations internationales sur le climat.

La ministre Baerbock l’a présentée au public après délibération du cabinet allemand, en disant qu’elle ne connaissait personne au monde plus qualifiée qu’elle dans la politique du climat, et qu’elle s’est fait remarquer dans ce sens par tous lors de la conférence de Glasgow.

Elle recevra la direction d’une subdivision du ministère des Affaires étrangères dès qu’elle aura la double nationalité. Morgan vit à Berlin depuis 2003 et est parfaitement germanophone.

Les réactions à cette nomination sont très négatives, surtout du côté de la CDU/CSU qui conteste que l’on puisse confier un Secrétariat d’Etat à une lobbyiste internationale en ignorant les frontières entre Etat et lobby. D’autres revendiquent pour les Verts l’inscription au Guinness Book of Records, pour leur « pharisianisme » avec la nomination d’une responsable d’ONG mêlée à tant d’actions illégales !

(Ndlr : c’est surtout le signe de la faiblesse de Baerbock et de sa manière de vouloir la compenser !). AM

Articles classés

Rédacteur en chef

francois landrieu

François Landrieu

Fondateur de Socopag

Visiteurs en ligne

Nous avons 80 invités et aucun membre en ligne