Klockner 5La ministre de l’agriculture Julia Klöckner a défendu la semaine dernière devant le Bundestag sa stratégie de minimisation de l’utilisation de cet herbicide. Minimisation, sans doute même minimisation « massive », mais pas interdiction, comme elle et Angela Merkel en avait annoncé l’échéance prochaine en avril dernier. On peut en tout cas constater que cette stratégie de limitation contrecarre les demandes d’interdiction totale formulées par différents partis et mouvements écologistes. Une interdiction totale, a plaidé la ministre, ne serait pas compatible avec le droit européen.

Elle a énuméré les cas d’interdiction d’utilisation qui seraient strictement appliqués, comme l’interdiction faite aux personnes privées sans avoir fait preuve de leurs connaissances techniques d’utilisation du glyphosate, l’utilisation sur des surfaces publiques comme les terrains de sport ou les écoles, l’utilisation dans des écosystèmes sensibles etc…

Julia Klöckner veut en outre fermer quelques lacunes dans les règles de protection des eaux courantes. L’utilisation du glyphosate a baissé de 33% ces dernières années selon le BMEL. Les demandes de la FDP, de Linke et des Verts visant une interdiction totale, n’ont donc pas trouvé de majorité au Bundestag. AM

Articles classés

Rédacteur en chef

francois landrieu

François Landrieu

Fondateur de Socopag

Visiteurs en ligne

Nous avons 231 invités et aucun membre en ligne