tchernoziomLes prix du foncier agricole vont probablement augmenter en 2024 dans ce pays, en dépit des graves incertitudes liées au conflit armé avec la Russie et à la suite de la seconde phase de réforme foncière.

Le plafond d’acquisition de surfaces agricoles par des personnes morales sera de 10 000 ha à partir de l’année prochaine.

Au début de la seconde phase de la réforme foncière en Ukraine, les prix augmenteront l’année prochaine, selon les prévisions du ministère de l’agriculture de Kiev.

Ce dernier confirme en effet que les personnes morales pourront acheter du foncier agricole à partir du 1er janvier prochain.

Les personnes juridiques, qui ont attendu depuis longtemps cette possibilité, et qui veulent posséder du foncier pour pouvoir investir à long terme, vont venir sur ce marché selon le vice-ministre de l’agriculture Denis Bashlyk, ce qui aura pour effet mécanique de faire augmenter les prix.

 

Le plafond d’acquisitions pour des personnes juridiques est fixé à 10 000 ha à partir de l’année à venir. La vente de biens agricoles étatiques et communaux reste interdite. Les fermiers disposent d’un droit de préemption, mais le prix minimum ne peut être inférieur à la valeur estimée.

Le directeur-adjoint du service de géodésie, de cartographie et de cadastre d’Ukraine, Dmitri Makarenko, indique qu’entre janvier et octobre 2023 il y a eu environ 80 000 ha qui ont été vendus ou loués.

Dans les premiers six mois de l’année 2021, il y a eu par contre100 000 ha de libérés pour la vente ou le fermage. L’année dernière, année de l’attaque russe, les activités sur le marché foncier ont baissé à 69 000 ha environ. Ce marché rejoint à nouveau progressivement le niveau d’avant-guerre.

Selon Sergei But, directeur de ProZorro.Selling, un système étatique d’adjudication online pour le marché foncier, environ 38 000 ha ont été vendus ou loués à travers cette plateforme.

Pour ces surfaces il s’agit essentiellement de surfaces en possession des villes et communes, dont 2 700 ha ont été vendus, et 35 100 ha ont été loués. Les prix sont maintenant très élevés selon But et atteignent jusqu‘à 1900 €/ha.

Articles classés

Rédacteur en chef

francois landrieu

François Landrieu

Fondateur de Socopag

Visiteurs en ligne

Il y a 2458 invités et aucun membre en ligne