vonderleyen 2La présidente de la Commission européenne, Mme Von der Leyen, semble aussi prendre des distances avec le Green Deal, en parlant de "prise en compte des capacités d’adsorption".

Adsorption, quèsaco? Capacité pour un solide ou un liquide de fixer à sa superficie des molécules de gaz. A sa surface…

Le président français avait dans une récente intervention lancé la discussion sur le tempo des propositions de réglementations climatiques et environnementales européennes. Il faut une pause dans la régulation permanente, avait-il dit. Sont particulièrement contestées : SUR (Sustainable Use Regulation), la proposition de diminution de moitié des produits de traitement, et les propositions de renaturation.

 

La présidente Von der Leyen vient de prendre quelques distances par rapport au Green Deal qu’elle avait elle-même lancé fin 2019. Elle rejoint ainsi la ligne d’une pause demandée, qui est celle de la France, mais également celle de son propre parti des chrétiens démocrates européens, qui avaient lors de leur congrès à Munich refusé de continuer à discuter sur les propositions concernant les produits de traitement. La position prise par ce parti rend une majorité très difficile au Parlement européen.

Le libéral français Pascal Canfin, qui dirige sur ce point la commission de l’environnement, est également sur cette ligne. Von der Leyen a déclaré que dans ces questions il ne fallait surtout pas perdre de vue les capacités d’adsorption.

Le vice-président de la Commission, Frans Timmermans, veut lui, continuer les négociations sur la réduction des produits de traitement, ce qu’il a confirmé devant les jeunes agriculteurs du CEJA. AM

Articles classés

Rédacteur en chef

francois landrieu

François Landrieu

Fondateur de Socopag

Visiteurs en ligne

Il y a 1380 invités et aucun membre en ligne