DRVLes bilans annuels dévoilés récemment par les responsables coopératifs allemands sont éloquents (sur photo à g. Dr Henning Ehlers directeur, à dr. Franz-Josef Holzenkamp président du DRV).
Les 1693 coopératives du DRV (Deutscher Raiffeisenverband, la Fédération des coopératives agricoles), ont réalisé l’année dernière un CA total de 87,6 Mrds € contre 68 Mrds € l’année d’avant.
L’augmentation des prix, suite à la crise énergétique dans tous les secteurs, a conduit à cette augmentation.
Dans le secteur de l’approvisionnement le chiffre d’affaires a augmenté de +37 % à 56 Mrds €. Pour les engrais les prix moyens annuels ont pratiquement doublé, et l’énergie a augmenté de moitié en moyenne annuelle.
La récolte allemande de céréales a été, malgré la sécheresse, de 43 Mio t. c'est à dire bien meilleure que ce qu’on attendait. La guerre en Ukraine a fait augmenter énormément les prix en peu de jours. Pour les producteurs de lait, l’année a été bonne, le prix moyens de 53,18 cts au litre n’avait jamais été atteint auparavant. 
C’est différent pour les éleveurs, plongés dans une « multi-crise », faite de pandémie, de guerre et de maladies. Bien qu’il y ait eu diminution de production de viande porcines et bovines, les entreprises coopératives ont réalisé un CA de 7,1 Mrds €, soit +16 %. Cette augmentation est due à la hausse du prix des animaux. Pourtant la diminution des cheptels est sans précédent. En 2022 il y avait en Allemagne 21,4 Mio de porcs soit 10 % de moins qu’en 2021 
Le chiffre d’affaires des coopératives de production agricole a augmenté de +20 % à 1, 8 Mrds €, mais leur situation reste tendue à cause des augmentations des prix des moyens de production et des salaires. 
L’évolution était moins bonne dans le secteur des fruits et légumes, dans lequel des coopératives ont réalisé un chiffre d’affaires de 3,5 Mrds €, en diminution de -5 %.
Les surfaces en légumes avaient atteint un niveau record en 2021, mais en 2022 les surfaces de légumes de plein champ ont diminué de -6 %, et la récolte de -14 % à 3,5 Miot. En fruits frais les résultats sont restés par contre constants. Les coopératives vinicoles ont réalisé un chiffre stable de 0,9 Mrd €. Les vendanges 2022 ont été en augmentation de +2 % par rapport à la moyenne pluriannuelle.
Les deux responsables de la coopération agricole ont critiqué la faiblesse du gouvernement actuel dans le secteur de l’agriculture et de l’alimentation, avec des priorités « totalement erronées ». Il faut aussi que la politique stoppe l’émigration des élevages en réalisant les propositions de la commission Borchert. 

Articles classés

Rédacteur en chef

francois landrieu

François Landrieu

Fondateur de Socopag

Visiteurs en ligne

Il y a 992 invités et aucun membre en ligne