bresilagriDeux cents nouveaux produits de traitements phytosanitaires autorisés dans les cinq derniers mois, dont 31 en une seule et récente ordonnance... 

Le ministère de l’agriculture du cabinet Bolsonaro justifie les décisions de manière singulière. On n’attend de ces nouvelles autorisations de mise en marché des gains de productivités chez les utilisateurs, mais on veut créer plus de concurrence entre les fournisseurs.

Des réactions très vives ont été enregistrées chez les spécialistes, les protecteurs de l’environnement, et dans tout le secteur de la médecine et de la santé. Tous relèvent que parmi les dernières autorisations accordées, 25% des produits sont interdits en UE, beaucoup contenant du glyphosate.
Que dit le compromis UE/Mercosur sur le sujet ? AM

Articles classés

Rédacteur en chef

francois landrieu

François Landrieu

Fondateur de Socopag

Visiteurs en ligne

Nous avons 125 invités et aucun membre en ligne