trump farmbillLe nouveau Farm-Bill vient d’être signé. Les farmers américains peuvent compter sur une nouvelle période de visibilité en politique agricole. Du coup le président américain se tweete fourche à la main et en salopette rustique (ndlr: la photo date de 2005).

La discussion du nouveau texte a duré plusieurs mois entre Républicains et Démocrates. Selon les services du Congrès, la nouvelle lo, pour les années fiscales 2018 à 2027 porte sur une dépense totale de 867 Mrds $ (759 Mrds €), soit -90 Mrds $ (-79 Mrds €) que pour le Bill échu en septembre dernier. Les aides alimentaires de 664 Mrds $ ou 581 Mrds € seront réduites de 93 Mrds $ ou 81 Mrds €.

Les « Commodity Progams » augmentent en 10 ans de 17 Mrds $ ou 15 Mrds €, à un total de 61 Mrds $ ou 53 Mrds €. En contrepartie, les assurances récoltes qui compensent les pertes de revenus des farmers, ne sont prévues qu’à 78 Mrds $ ou 68 Mrds €, soit 12 Mrds $ ou 11 Mrds € de moins que jusqu’à présent.

Les Républicains n’ont pas réussi à renforcer les contraintes d’attribution des aides alimentaires dans le cadre du « Spplemental Nutrition Assistance Programm » dit SNAP. Mais la Maison Blanche garde la possibilité de diminuer ces dépenses avec l’assentiment du Congrès.


Les conditions d’attribution des subventions agricoles ont été flexibilisées. Jusqu’à présent pouvaient être attributaires jusqu’à un montant de 125 000 $, soit 109 413 €, par personne, les membres directs des familles, actifs dans l’entreprise agricole.
A l’avenir les nièces et neveux, ainsi que les cousins et cousines de premier degré peuvent être attributaires sans être directement actifs dans l’exploitation. Les Républicains veulent ainsi rendre l’agriculture plus attractive pour des jeunes.

Les programmes de protection de la nature devraient être reconduits tels qu’ils étaient. Les soutiens aux exportations agricoles augmentent de 500 Mio $ ou 438 Mio € en 10 ans. Le filet de sécurité pour le secteur laitier doit être étendu, et les aides aux marché paysans seront doublés à 500 mio $ ou 438 Mio €. Les aides à la recherche et à la formation bios sont doublées à 50 Mio $ ou 43,8 Mio €. Le farm bill légalise également la culture du chanvre pour l’industrie. AM

Articles classés

Rédacteur en chef

francois landrieu

François Landrieu

Fondateur de Socopag

Visiteurs en ligne

Nous avons 286 invités et aucun membre en ligne